Le véganisme doit se défaire de cette image de « secte »

[article humoristico-promotionnel pour la Blogothèque Animaliste, lien à la fin]
Que vous ayez banni la chair animale ou tout produit animal de vos assiettes, vous avez dû remarquer que pour celles et ceux qui continuent à en manger, il y a 2 sortes de végés : les gentil·le·s qui essayent pas d’imposer leurs lubies et les méchant·e·s prosélytes facho-sectaires qui ne respectent pas le choix des autres.
Nous ne reviendrons pas ici sur la liberté fondamentale à tuer/faire tuer autrui pour son plaisir gustatif. Ce qui nous intéresse est : comment empêcher que le mouvement contre l’exploitation animale soit pris pour une secte ?

Nous pourrions certes nous abstenir de polluer et/ou faire tuer pour nous, tout en laissant d’autres polluer et tuer tranquillou. Mais ce ne serait pas très sympa pour les victimes. De plus, cela nous rapprocherait d’autant plus d’une morale de type religieuse, où ce qui importe est la pureté personnelle/la vertu/le karma, laissant Dieu en seul juge in fine. La seule solution possible pour ne plus passer pour une secte n’est donc certainement pas d’arrêter de faire chier le monde. Au contraire, pour ne plus passer pour une secte, nous devons être plus nombreux et enfin devenir une vraie religion !

Un végane lors de son culte secret

Notre dieu à tou·te·s, appelons le Dieu-Quinoa, parle et inspire de nombreux prophètes qui retranscrivent sa parole. Ces prophètes ont de nombreuses adeptes (ou followers), qu’il s’agisse des Caronistes animistes adeptes de la Nature, des disciples de L214 (secrètement dirigés par le lobby du soja), ou des plus radicaux moines Francioniscains. Les textes et vidéos de propagande destinés aux hérétiques (ou « carnistes ») font leur œuvre doucement mais surement.

Dieu-Quinoa peut parfois être représenté avec deux boulettes de simili-carné

Notre religion n’en est encore qu’à ses début. Et comme il en a été pour le judaïsme, le christianisme ou l’islam, les paroles de nos messies risquent de disparaitre et tomber dans l’oubli si nous ne prenons pas soin de les regrouper. En effet : que reste-t-il d’une vidéo de Gurren, d’une bulle de St Olente Veggie, d’une conférence du vénérable Peter Singer quelques semaines après leur diffusion ? Plus grand chose. Des souvenirs et à peine quelques clics par mois.

Si nous voulons faire de notre secte une religion, il nous faut faire ce qu’ont fait toutes les sectes qui ont réussi avant nous : regrouper nos textes sacrés, pérenniser la sainte parole et ainsi faciliter sa diffusion ! Nous avons un avantage par rapport aux autres religions qui ont dû s’en tenir à de vieux bouquins : il est possible de créer non pas un livre sacré mais un site sacré ! (aucun rapport avec Stonehenge)

Plus besoin de regrouper des patriarches séniles en concile pour sélectionner les meilleures retranscriptions de la parole divine : nous pouvons travailler collaborativement. Chaque contenu (texte ou vidéo) pourra être soumis par n’importe quel fidèle. Chaque courant légumiste pourra avoir droit au chapitre. La sélection des évangiles mis en avant sera constamment renouvelée via le vote en ligne : nos textes sacrés pourront donc évoluer ! Nous n’aurons donc pas, par exemple, à justifier dans quelques siècle le choix de l’ALF de lapider les vitrines des bouchers.

Sœurs et Frères, disciples de la secte végane, devenons une vraie religion, fondons notre corpus de vidéos et textes sacrés !

Participez à la quête en cliquant ici ou rejoignez les rangs des copistes pour l’indexation des premiers versets.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s