Vaut-il mieux parler de protection des animaux, d’écologie ou de santé humaine ? – Les questions fondamentales pour la défense efficace des animaux

Explication : Devrions-nous nous concentrer sur les arguments en faveur de la protection des animaux, de l’environnement ou de la santé humaine lors de la promotion de l’alimentation sans produits animaux ? Les militants citent de nombreux bénéfices de l’alimentation végétale, mais nous avons souvent un espace limité pour nos messages. Par exemple, si nous ne pouvons mettre qu’une seule statistique sur un panneau d’affichage, devrait-elle avoir pour sujet l’utilisation de l’eau ou la cruauté de l’élevage intensif ?

Vote des experts : Plus de focus sur les animaux 7,3/10, Plus de focus sur l’environnement 3,6/10, Plus de focus sur la santé 3,5/10

Pour des débats comme celui-ci avec plus de deux côtés, nous discuterons les arguments à tour de rôle et classerons chaque côté selon combien cet argument le favorise. Voici un tableau des classements élaboré ci-dessous :

Protection des animaux Environnement Santé humaine
Alignement de valeur 1er 3ème 2ème
Appel au leadership 1er 2ème 3ème
Indignation morale 1er 1er 2ème
Ne ressemble pas à une mode 1er 1er 2ème
Consensus sur le mal fait 1er 2ème 2ème
Consensus parmi les experts animalistes 1er 3ème 2ème
Satisfait l’égoïsme 3ème 2ème 1er
Popularité 3ème 2ème 1er
Corrélations historiques 1er 2ème 2ème

1er = approche la plus prometteuse selon ce critère

Alignement de la valeur

1er Protection des animaux

2ème Santé humaine

3ème Environnement

Explication : Les valeurs personnelles varient, mais il est courant dans la communauté de la défense efficace des animaux de se soucier davantage du bien-être des individus sentients, c’est donc la perspective que nous adopterons. La protection des animaux et la santé humaine sont principalement axées sur le bien-être individuel. La santé humaine, cependant, est une valeur plus établie dans la société, de sorte que l’accent mis par les animalistes sur les individus les plus négligés permet de mieux aligner la société à nos valeurs. L’écologisme pourrait être motivé par le souci du bien-être des individus sensibles, mais souvent la motivation est plutôt la préservation des entités non-sensibles telles que les écosystèmes et les paysages [6]. Préserver ces entités pourrait être un moyen d’améliorer le bien-être des êtres sentients, mais la connexion est ténue et indirecte. [7] [8]

L’alignement des valeurs est important pour plusieurs raisons, y compris le fait que cela pourrait affecter les mesures en faveur de l’adoption d’un système alimentaire sans animaux. Par exemple cela peut faire la différence entre le support à une entreprise créant des substituts de poisson pour réduire au maximum le nombre de victimes, ou des substituts au bœuf pour agir davantage sur la protection de la santé humaine. Les valeurs qui motivent un changement vers l’alimentation végétale vont aussi affecter l’évolution en fonction du contexte, par exemple le fait de continuer à être végétaliens même si on prouvait que ce régime n’était pas bon pour la santé [9]. Les valeurs impliquées peuvent aussi affecter ce que les gens feront dans d’autres domaines, comme la réduction de la souffrance des animaux sauvages [10] [11].

Portée inspirante pour les leaders actuels du mouvement végane (présidents d’associations, personnalités, entrepreneurs…).

1er Protection des animaux

2ème Environnement

3ème Santé humaine

Explication : Ceci est un argument anecdotique et pourrait être affecté par la prévalence historique des différents arguments, les biais d’autodétermination et d’autres problèmes. [12]

Provocation d’une indignation morale

1er Protection des animaux et Environnement

2ème Santé humaine

Explication : Les arguments en faveur de la protection des animaux impliquent le plus clairement le mal fait à autrui, ce qui peut inciter les gens à s’indigner et à considérer l’élevage comme une priorité sociale et non un choix personnel. Le mouvement écologiste peut également inspirer avec succès l’indignation morale en mettant l’accent sur les victimes des dommages environnementaux, tels que les animaux sauvages et les humains à faible revenu ou les prochaines générations. Les arguments en matière de santé pourraient être présentés comme l’industrie de l’élevage portant atteinte aux droits des consommateurs, par exemple au moyen d’un marketing trompeur, mais le lien est plus faible [13].

Éviter de passer pour un effet de mode

1er Protection des animaux et Environnement

2ème Santé humaine

Explication : De même que pour l’indignation morale, les effets de mode ont tendance à impliquer des choix personnels qui affectent principalement le bien-être du décideur, de sorte que la santé est plus sensible à cette perception.

Consensus des experts sur le préjudice

1er Protection des animaux

2ème Santé humaine et Environnement

Explication : Peu de personnes extérieures à l’industrie de l’élevage sont en désaccord sur le fait qu’il existe de graves problèmes de protection des animaux liés au fait de manger des animaux. Alors que l’opinion majoritaire conçoit que l’industrie de l’élevage soit très nuisible à la santé humaine et surtout à l’environnement, le consensus est moins large. Ceci est particulièrement vrai si l’on considère l’élevage non-intensif. [14]

Accord des experts de la protection efficace des animaux [15]

1er Protection des animaux

2ème Santé humaine

3ème Environnement

Explication : Il semble que la majorité des membres de la communauté des chercheurs de la défense efficace des animaux soient d’accord sur le fait que nous devrions nous concentrer sur les arguments animalistes. La différence entre la santé humaine et les arguments environnementaux est plus faible, mais les chercheurs de la défense efficace des animaux ont tendance à favoriser la santé humaine en raison des inquiétudes sur les effets à long terme de la promotion de l’environnementalisme (augmenter la préoccupation morale pour les écosystèmes, la biodiversité et d’autres entités non-sensibles, peut se faire au détriment du bien-être d’individus sensibles, et en particulier des animaux sauvages).

Appel à l’égoïsme

1er Santé humaine

2ème Environnement

3ème Protection des animaux

Explication : La santé humaine affecte directement les consommateurs. Les dommages environnementaux pourraient affecter de façon plausible un consommateur plus tard dans sa vie, ou affecter le bien-être de ceux qu’il connaît personnellement, par exemple ses enfants.

Acceptation et popularité actuelles

1er Santé humaine

2ème Environnement

3ème Protection des animaux

Explication : Bien que chacun de ces domaines suscite beaucoup d’attention du grand public, la santé humaine semble la plus attrayante et l’environnementalisme est le deuxième facteur le plus important pour le grand public. Ceci peut être estimé d’après des facteurs tels que le nombre de lois adoptées pour l’amélioration dans un domaine, ou la fréquence d’utilisation d’arguments de ce domaine pour le marketing de nouveaux produis ou technologies. L’importance de ce facteur vient du fait qu’il indique à quel point les gens sont motivés par ces différents domaines, et à quel point les entreprises, les politiques et les autres décideurs seront à l’aise pour citer ces domaines comme des raisons d’adopter une alimentation végétale. Notez que parmi les intellectuels de gauche, l’écologie pourrait être une motivation plus populaire que la santé humaine. [16]

Corrélation historique

1er Protection des animaux

2ème Santé humaine et Environnement

Explication: Le mouvement anti-esclavage britannique s’est concentré sur le traitement des esclaves dans ses efforts pour mettre fin à l’industrie, utilisant parfois d’autres arguments mais seulement comme supports à la principale motivation morale du mouvement. Dans la mesure où notre objectif est la protection des animaux, cela suggère que nous devrions concentrer notre message sur la protection des animaux. [17] (Nous espérons mettre à jour cette section avec les preuves corrélationnelles d’autres mouvements sociaux au fil du temps.)

 

[6] Nous ne connaissons aucune enquête ou donnée expérimentale sur la fréquence de ces motivations pour différentes questions, mais ce serait une information utile.
[7] « Oui, l’intégrité des écosystèmes locaux pourrait bénéficier aux êtres sensibles, mais nous devrions discuter des questions environnementales en termes d’impact sur les êtres sensibles, pas simplement à travers la préservation des entités non-sensibles comme les écosystèmes ou la biodiversité. De plus, nous devrions nous assurer que le changement que nous créons promeut nos propres valeurs autant que possible, plutôt que des valeurs connexes dont les intérêts convergent seulement dans certains contextes » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[8] « Certains défenseurs des animaux sont écologistes parce qu’ils pensent que la préservation de l’environnement est le meilleur moyen d’améliorer le bien-être des animaux, alors que d’autres soutiennent une vision morale supplémentaire selon laquelle la nature est intrinsèquement précieuse. Il est troublant que la propagation de l’animalisme puisse créer de plus en plus de défenseurs de la faune provoquant potentiellement davantage de souffrance animale que ce qu’ils préviennent. Il est plausible que le mouvement animaliste reste net positif, surtout si la sagesse future aide à corriger ses oublis actuels. Mais je pense qu’il serait plus sûr que nous insistions explicitement en faveur de la réduction de la souffrance des animaux sauvages, à la fois auprès des animalistes et d’autres personnes ouvertes d’esprit. » – Brian Tomasik, Does the Animal-Rights Movement Encourage Wilderness Preservation?
[9] “En outre, de nouvelles études ou des changements en santé publique (par exemple, une augmentation des maladies chez les végétaliens) pourraient modifier nos sources argumentaires et rendre moins convaincants nos arguments en faveur d’un système alimentaire sans animaux.” – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[10] « Alors que le plaidoyer végé vise à changer le régime alimentaire des gens et à réduire la souffrance des animaux d’élevage, il pourrait avoir des effets importants sur la prise de mesures en faveur de la réduction des souffrances des animaux sauvages. » – Luke Hecht, Wild Animal Suffering Survey Report
[11] « Un focus écologiste pourrait amener les gens à nuire aux animaux sauvages, par exemple en tuant douloureusement des membres d’espèces envahissantes afin de préserver l’intégrité des écosystèmes locaux. » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[12] « Il semble également que les arguments animalistes aient été les plus décisifs pour la création de leaders très impactants en faveur de l’alimentation végétale. La création d’un plus grand nombre de ces leaders pourrait être très importante pour faire avancer notre mouvement. » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[13] « Le plaidoyer en faveur de la protection de l’environnement et des animaux peut mieux inspirer l’indignation morale que celui en faveur de la santé humaine, car il implique des dommages à autrui plutôt qu’à la personne décisionnaire. Les arguments portant sur la santé pourraient certes être présentés à travers l’atteinte aux droits des consommateurs par l’industrie de l’élevage, par exemple par des pratiques commerciales trompeuses. Cependant les arguments en faveur de l’environnement et de la protection des animaux semblent encore plus clairement associés à un mal fait à autrui, aux yeux du public » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[14] « En dehors de l’industrie de l’élevage, il existe très peu de désaccord sur la souffrance animale intense impliquée par l’élevage actuellement. Cependant, il existe un désaccord important quant à savoir si un régime végétalien ou même végétarien est meilleur pour la santé humaine. De même, bien qu’il y ait un large accord sur le fait que de nombreuses exploitations industrielles modernes soient très dommageables pour l’environnement, certains écologistes pensent qu’exploiter certains animaux (vaches pâturant es, cochons nourris par des déchets alimentaires, insectes…) est plus respectueux de l’environnement que de manger seulement des plantes. » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[15] Nous définissons très approximativement «un accord majoritaire significatif entre les chercheurs de la défense efficace des animaux», lorsque 80% des 20 personnes que nous considérons comme ayant le plus réfléchi au sujet sont d’accord entre elles. Nos assertions étaient originellement fondées sur des estimations, mais en juin 2017 nous avons mené une enquête sur 21 experts, dont 15 étaient de même opinion à ce sujet. Voir cet article de blog  pour plus d’informations.
[16] « Certains pourraient être en désaccord avec moi parce que l’environnement, la santé humaine ou d’autres sujets intéressent davantage le public que la protection des animaux. C’est pourquoi ils pensent que mettre l’accent sur ces bienfaits de l’alimentation végétale pourrait entraîner un plus grand enthousiasme du public et un changement plus rapide. Par exemple, on pourrait être plus susceptible d’obtenir des nouvelles d’une nouvelle entreprise d’aliments végétaliens si le communiqué de presse est écrit en mettant l’accent sur l’environnement. Les gens peuvent également déclarer que la santé et l’environnement sont des facteurs plus importants en ce qui concerne leur consommation. » – Jacy Reese, The Animal-Free Food Movement Should Focus Primarily on Animal Protection Arguments
[17] « Les arguments économiques ont pu rendre les sympathisants politiciens plus aptes à soutenir l’abolition et l’émancipation, d’autant plus que les principaux arguments en faveur de la traite des esclaves et de l’esclavage étaient économiques. L’échec de l’esclavage à christianiser les esclaves apportait une critique de plus… Notez bien que les arguments moraux dominaient largement et uniformément les pétitions et les plaidoyers anti-esclavagistes au Parlement. Même en utilisant des arguments économiques, les partisans explicitaient que si la Grande-Bretagne perdait quelque chose en abandonnant l’esclavage, elle porterait seule la responsabilité de la dette, et non les esclaves… Les motivations secondaires ne semblent cependant pas avoir eu beaucoup d’impact dans les débats parlementaires. Un examen plus détaillé des dossiers parlementaires serait nécessaire pour déterminer l’importance de ces sujets secondaires en tant que motivations et/ou en tant qu’arguments. » – Kelly Witwicki, Social Movement Lessons From the British Antislavery Movement
Traduction depuis https://www.sentienceinstitute.org/foundational-questions-summaries

Sommaire du corpus

Introduction
Vaut-il mieux parler de protection des animaux, d’écologie ou de santé humaine ?
S’intéresser à d’autres luttes ou se concentrer sur la question animale ?
Confrontation ou non-confrontation ?
Faut-il faire varier les éléments de communication ?
Communication polémique Vs. Autres tactiques
Faut-il s’adresser aux individus ou aux institutions ?
Faut-il cibler les influenceurs ou la population en général ?
Doit-on s’affirmer de gauche ou être non partisan ?
Les réformes welfaristes donnent-elles une dynamique ou enlisent-elle le mouvement ?
Approche réductionniste ou véganiste ?
Doit-on viser un changement social ou technologique ?
3 questions « méta » et une liste de questions complémentaires :
[meta] Focus sur les animaux d’élevage OU les animaux sauvages OU l’antispécisme en général 
[meta] Focus sur le long terme ou le court terme 
[meta] Mouvements sociaux OU essais randomisés contrôlés  OU intuition/spéculation/anecdotes OU constats externes
Questions moins explorées
Publicités

17 commentaires sur “Vaut-il mieux parler de protection des animaux, d’écologie ou de santé humaine ? – Les questions fondamentales pour la défense efficace des animaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s