Les 12 habitudes des véganes très efficaces

Traduction de The 12 habits of highly effective vegans du Vegan Strategist

À mon humble avis, être une* végane très efficace n’est pas avant tout une question de véganisme jusqu’au dernier micro-ingrédient. Au contraire, il s’agit plutôt de communiquer de manière à ouvrir le plus de cœurs et d’esprits à l’idée de manger et vivre avec compassion. Voici ma liste de douze habitudes de véganes très efficaces.

  1. Les véganes très efficaces peuvent se mettre à la place de celles à qui elles parlent. Elles savent que d’autres gens peuvent être significativement différentes à bien des égards. Ils peuvent avoir différents intérêts et motivations, différentes façons de faire face aux changements et aux défis. Donc…
  2. Les véganes très efficaces savent s’adapter. Elles peuvent adapter la façon dont elles parlent et ce dont elles parlent, en fonction de leur public. Elles n’ont pas une approche dogmatique. Elles savent qu’elles n’ont aucune obligation morale de présenter le véganisme comme une obligation morale.
  3. Les véganes très efficaces encouragent les gens à chaque étape. Elles savent que généralement le changement se produit graduellement. Par conséquent, les véganes très efficaces se concentrent sur les bonnes choses que les gens font déjà, plutôt que sur les choses qu’ils ne font pas encore.
  4. Les véganes très efficaces n’en ont rien à faire de la pureté. Elles savent qu’en ce qui les concerne elles-mêmes ou les autres, se concentrer sur la pureté est improductif. Elles veulent faire en sorte qu’être végane  paraisse aussi accessible, facile et attrayant que possible. Elles savent que manger avec compassion n’est pas une démarche de tout ou rien, de noir ou blanc, de maintenant ou jamais. Elles veulent aider les gens à faire le premier pas plutôt que le dernier.
  5. Les véganes très efficaces n’ont pas besoin d’avoir « raison ». Elles se concentrent plutôt sur ce qui fonctionne. C’est pourquoi Elles se disputent ou débattent rarement. Elles savent qu’en plus de fournir des arguments, elles peuvent fournir des informations pratiques, des recettes ou une expérience gustative (c’est à dire cuisiner pour les autres).
  6. Les véganes très efficaces savent écouter. Elles savent que l’écoute est essentielle à une réelle communication. Les véganes très efficaces savent donc aussi poser des questions et quand se taire. Elles sont amicales et ont le sens de l’humour. Elles savent que la manière de discuter est souvent plus importante que le contenu de la discussion.
  7. Les véganes très efficaces se rappellent ce que c’était d’être non-véganes – elles ne souffrent pas d’amnésie végane. Elles savent qu’à un moment donné, elles ont mangé des produits d’origine animale et ont peut-être même été sourdes aux arguments relatifs aux droits des animaux, même lorsqu’ils leur étaient clairement exprimés. C’est pourquoi elles sont patientes et compréhensives.
  8. Les véganes très efficaces savent que le changement de positionnement éthique peut survenir après un changement de comportement. Par conséquent, ça ne les dérange pas quand les gens débutent leur végétalisme pour des raisons de santé ou pour n’importe quoi d’autre.
  9. Les véganes très efficaces sont humbles. Elles savent qu’elles ne sont pas parfaites. Elles savent que d’autres gens peuvent permettre de grandes avancées, même si ils ne sont pas véganes. Et elles savent qu’elles n’ont pas toutes les réponses.
  10. Les véganes très efficaces ont foi dans les autres. Elles savent que la plupart des gens veulent faire le bien et ne veulent pas que les animaux souffrent. Les véganes très efficaces savent que le changement est une question de temps. Elles réalisent qu’il est important de faciliter le fait d’agir et de manger avec compassion, en offrant des options véganes plus nombreuses et de meilleure qualité.
  11. Les véganes très efficaces comprennent l’importance cruciale de la bonne nourriture. Elles applaudissent le développement de nouveaux produits, elles apprennent à cuisiner, et elles peuvent inspirer d’autres personnes en leur disant à quel point elles peuvent se régaler tout en mangeant végétalien.
  12. Les véganes très efficaces ne jugent pas. Elles voient le véganisme – comme le fait de devenir quelqu’un de meilleur – comme un voyage plutôt qu’une destination : quelque chose qui n’est jamais terminé, et qui peut être commencé en suivant différents chemins.

*Le traducteur a pris la liberté d’utiliser un féminin neutre, afin de ne pas alourdir le texte avec de l’inclusif (cf. point n°1)

4 commentaires sur “Les 12 habitudes des véganes très efficaces

  1. Mais n’importe quoi cet article ! Déjà on devient pas vegan pour des raisons de santé. Le véganisme c’est forcément pour les animaux sinon c’est juste végétalien en fait.

    J’aime

    1. Le ton que vous employez pourrait desservir vos arguments.
      Il y avait effectivement une erreur due à la traduction, les termes « végétalien » et « végane » n’étant pas distingués en anglais. Merci pour avoir signalé cette erreur.

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis devenu Vegan pour des raisons de santé.
    Je ne porte pas de cuire, ni de fourrure, je ne vais pas au zoo, n’utilise pas de cosmétique utiliser sur des animaux, etc. Par définition, je suis Vegan. Point barre.

    Un végétalien, c’est une personne qui va au zoo, porte du cuire, etc.

    J’aime

    1. Est-ce que vous boycottez le zoo, la fourrure et le cuir ? Si oui, j’imagine que ce n’est pas pour votre santé.
      Vous pouvez avoir un régime végétalien en étant motivé principalement par votre santé, et pousser jusqu’à un boycott des produits animaux par altruisme.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s